lundi 14 août 2017

Charlottesville: l’intolérance de la gauchosphère américaine

Par Lucien SA Oulahbib
La gauche américaine est agaçante et pitoyable (ne parlons pas de son imitation européenne qui est bien pis encore) il est de plus en plus risible qu'elle veuille toujours donner le depuis les années 60 alors (que tous les groupes Rock qui ont compté sont anglais…) alors qu'elle s'est trompée à chaque fois sur le Vietnam, Cuba, aujourd'hui sur l'islam, hier sur le féminisme, l'homosexualité, et la nature de la démocratie occidentale bien plus proche de la dynamique des aléas de la Nature et de l'Histoire humaine qui ont vu depuis des lustres des espèces et des peuples (ré-)émerger lorsque d'autres disparaissent ou font tout pour…
Existe-t-il oui ou non tout d'abord un 1er Amendement qui permet la totale libre expression aux USA ? Voilà le premier point, juridique, politique, que l'on soit d'accord ou pas. La gauchosphère veut faire comme Maduro en réécrivant la Constitution américaine, en intimant Trump de dénoncer en fait ce 1er Amendement puisque les créatures gauchistes sont venus contre-manifester à Charlottesville jusqu'à vouloir empêcher la manifestation adverse qui cherchait surtout à défendre les statues du Général Lee menacées d'être détruites ou mises au musée puisque non conforme à l'Histoire que les gauchistes veulent

dimanche 13 août 2017

La "Génération perdue" Lucien SA Oulahbib 12/8/2017

Que veut cet attaquant venu de l'autre côté de la Méditerranée sinon surgir d'un vortex au temps inventé, anti-français, anti-occidental, anti-moderne, mais pas bien sûr anti-islam, anti-arabo-musulman, anti-Turc, non, ce temps là est au contraire fantasmé embelli y compris et sans doute surtout par leur progéniture en France Code civil à l'appui désormais ; un temps où il aurait été bon d'être de "souche"alors que là-bas, aussi, les arabo-musulmans sont des envahisseurs, comme en Israël, même s'ils se réclament (sur le tard) des Philistins ou de Jéricho (et pourquoi pas de la Samarie ?) ; sinon les Gaulois devraient également demander réparation à Rome et aux diverses tribus germaines dont les Francs, aux Sarrasins aussi ; et les Huns? Bienvenue en Absurdie.
Une récente enquête sanitaire notifiée par la BBC montre le désarroi d'une "génération perdue" (lost generation) à qui les gurus des années 60 et 70 ont raconté n'importe quoi

lundi 31 juillet 2017

La leçon du Venezuela ? Aucune.


Par Lucien SA Oulahbib 



À lire la prose paresseuse de la propagande des collabos français pro-Maduro, ce qui se passe de "mal" là-bas provient non seulement du "complot impérialiste", ce qui ne mange pas de pain, mais aussi et sans doute surtout de la présence toujours "forte" du "capitalisme" et donc des forces "bourgeoises" qui en vivent selon les doctes analyses ML (marxistes-léninistes) toujours en vigueur par exemple celles d'un certain "Jean Ortiz" (MCF à Pau).
Conclusion selon ce piètre sieur : il faut (yakafokon) bien plus de contrôle "populaire" (bien sûr) sur l'économie et la société d'où la Constituante qui permettra de transformer "pacifiquement" ce qui reste encore debout en une espèce de Cuba mâtiné de Zimbabwe ; et cela peut somme toute durer tant le peuple est tenu en laisse par l'assistanat, les classes moyennes en fuite ou en prison, l'élite militaire et financière que l'on peut acheter en coulisses nageant dans ses PPR (Petits Problèmes de Riches), rien de nouveau sous le soleil ; après tout le système soviétique a mis soixante dix ans à s'écrouler ; mais ce à cause, bien sûr (la propagande est sauve), de la "présence impérialiste" mondiale, uniquement, puisque comme l'avait théorisé Deleuze il faudrait que toute la planète devienne communiste pour que cela "fonctionne", le projet "insoumis-écolo-hulotien" y pourvoie, à petits feux, sous nos yeux, certes mais quèsaco exactement que ce "fonctionnement non capitaliste " ?
Prenons un exemple : quand tout va "bien" c'est que l'argent du pétrole, telle une planche à billets façon Weimar et Zimbabwe, coule à flots, permettant via les nationalisations et magasins d'État d'organiser l'achat et la vente de produits de plus en plus importés car plus personne n'a intérêt à produire à perte des marchandises par ailleurs déclassés face aux produits "impérialistes", et plus personne n'a intérêt à travailler puisque les traitements tombent de toute façon puisque l'argent n'est pas le souci ; sans compter les trafics en tout genre, à commencer par la drogue contrôlée dans les hautes sphères ; la preuve de ce déroulé ?
Le fait que lorsque l'argent du pétrole se met à manquer, les produits médicaux,

vendredi 21 juillet 2017

Ici Londres…


Par Lucien SA Oulahbib 
Ces quelques jours imprégnés de cette grandiose ville, mythique, elle aussi, tant elle marque encore l'histoire du monde, m'ont aidé à sentir (feeling) pourquoi l'éternel recommencement de la querelle des Anciens et des Modernes et de son alliage parfois s'avère salutaire : Big Ben n'est pas tant que cela coincé entre deux hautes tours tortillées de verre que l'on pourrait tout aussi bien voir à Shanghai, Hong-Kong, Dubaï, elle leur donne toujours le temps (is money).
Mais l'inverse n'est pas vrai. D'où le nombre, incalculable, de touristes venus littéralement du monde entier (en particulier ces japonaises habillées façon années 50) flux inaltérable qu'aucune attaque, même à l'acide, ne pourrait arrêter; autant dévier un méga tsunami avec une digue façon ligne Maginot ou frapper ces tours par des avions, Hilter, Ben Laden (sur NYK) s'y ont essayé, les tours émergent à nouveau à Ground Zero, plus belles. Ring my bell.
Lorsque Proust rouspète contre la Tour Eiffel, lorsque Paris refuse toujours de voir s'ériger de tels aliens en verre et acier, Paris perd peut-être la possibilité que pousse autre chose qu'un éclectisme redondant comme c'est le cas avec ladite pyramide du Louvre (elle-même bégayant l'Opéra Garnier ou le Sacré Coeur) parce que ces diverses copies empiètent formellement sur ce mixte néogothique qu'est le Louvre,  avec une complète structure du passé, cette pyramide démultipliée en trois, même parée de matériaux nouveaux, alors qu'une structure aux formes complexes tressées de verre et d'acier, aurait fait contraste, au lieu de s'y opposer lourdement,  ânonnant alors la formule bonapartiste sur la puissance du temps historique déjà cristallisé ("du haut de ces pyramides quarante siècles vous contemplent").
Idem pour les colonnes de Buren au Palais Royal qui, un ton en dessous certes, démultiplient, en en le jouant cyniquement, celles de Corinthe ; ne parlons pas

jeudi 20 juillet 2017

LA GRANDE ILLUSION Jupiter Miné

macronjupiter

« Cent dieux sont impuissants contre un seul Jupiter »

La Fontaine fable X du Livre XII L’écrevisse et sa fille

Comme pour Thomas Pesquet, le retour sur Terre d’Emmanuel Micron se fait dans la douleur. Finit l’ivresse de la douce apesanteur, dans laquelle baignait notre Président poupin depuis son élection, pourtant pas si triomphale, du 6 mai dernier. Afin de donner le change, le voilà qui se pousse du col et se donne des allures de Dieu. Et pas n’importe lequel : Jupiter, rien de moins. Cependant, choisir une référence à la mythologie romaine n’est pas sans risque quand on porte le nom du premier traitre de l’histoire impériale. La Roche Tarpéienne est toujours proche du Capitole comme le disaient les Tribuns.
Jupiter Chrysostome
293f9ade562920210e5cfa0454ec6dadTout auréolé de sa victoire sur l’Hydre de l’Erne : la bête immonde au ventre aussi fécond que l’inventivité d’un Inspecteur des Finances en matière de création de nouvelles taxes, notre nouveau Dieu s’est choisi Jupiter pour symboliser son ambition. Las, les choses ne sont jamais aussi simples qu’on les rêve ; les chemins de roses et les fleuves de miel peuvent soudain se transformer en ronciers et autres torrents de vinaigre.
Il faut dire que Jupiter n’est pas seul dans le Panthéon céleste. D’autres d

lundi 17 juillet 2017

L’UNESCO est devenue une Imposture. L’Europe est Complice


Par Guy Millière
Mena (info # 011607/17-  16 juillet 2017 

La décision prise par l’UNESCO, le 7 juillet dernier, de définir la vieille ville d’Hébron et le Caveau des patriarches comme un site “palestinien” protégé est odieuse et infecte à plus d’un titre. 
D’abord, bien sûr, elle constitue un acte de négationnisme absolu en ce qu’elle nie le caractère juif d’un lieu qui est, après le Mont du temple et le Mur occidental, le plus sacré pour les Juifs et le judaïsme. Ensuite, elle foule aux pieds l’histoire elle-même en définissant ce site comme ”palestinien” : l’islam est apparu plus de vingt-sept siècles après qu’Hébron ait été fondée et que le Caveau des Patriarches ait été construit, les invasions arabes de la Judée sont advenues un peu plus tard encore. Le peuple palestinien, lui, a été inventé à la fin des années 1960. L’Autorité Palestinienne a été établie en 1994.  
En troisième lieu, elle justifie une volonté de prédation et de spoliation arabe musulmane d’un lieu juif. Enfin, par une inversion des faits digne des pires totalitarismes, elle proclame que le site aurait besoin d’être “protégé” d’Israël et des Juifs, au bénéfice des prédateurs spoliateurs. 
Cette décision fait suite à celles du même type déjà prises par l’UNESCO l’an dernier, définissant la Vieille ville de Jérusalem, le Mont du Temple et le Mur occidental sur le

mercredi 12 juillet 2017

Quelques livres à lire cet été (au cas où…)


Par Lucien SA Oulahbib 

De quelques titres en passant :
Si quelques esprits libres existent encore sans doute liront-ils ce petit livre fait par divers auteurs se protégeant par un pseudonyme car il ne fait pas bon en France de dire ce que l'on pense tant la propagande fait de plus en plus office de "science"…
Mais, à vrai dire, est-ce que cela nous change vraiment ? Sur tous les autres sujets abordés ici, la même chape de plomb nous plie à sa volonté ; le non débat sur le climat, considéré même par certain/es comme "la" cause ultime du terrorisme, de la migration économique, des guerres diverses, en est l'illustration chimiquement pur ou quasiment…
Seuls quelques irréductibles tentent de ne pas laisser s'éteindre la flamme du réel tel qu'il "est"; mais même cette affirmation est devenue galvaudée puisque vous aurez toujours quelques absolutistes/complotistes croyant fermement qu'ils ont "la" vérité et qui justement tiendront ce discours, sauf qu'ils ne dialoguent pas, ils affirment, dénoncent, ce que je ne prétends pas faire, pas plus les auteurs ci-dessous d'ailleurs, et si certains pensent que c'est le cas, eh bien chiche, qu'ils/elles débattent, trouvons une scène, opposons nos arguments, sauf que vous savez bien qu'il n'en est pas ainsi, tout n'est devenu que rapports de force, mise à l'index, ou sous camisole médiatique, celle du silence forcé…carotté…
Tentons malgré tout de démentir ce diagnostic par ce qui suit:

Ce dernier Opus de Pierre-André Taguieff fait le point sur notre impréparation

dimanche 9 juillet 2017

Le discours de Trump à Varsovie


Président Trump :
Nous sommes venus dans votre pays pour apporter un message très important: l’Amérique aime la Pologne et l’Amérique aime le peuple polonais. (Applaudissements.) Merci.
Les Polonais ont non seulement enrichi cette région, mais les Américains polonais ont également beaucoup enrichi les États-Unis, et je suis vraiment fier d’avoir eu leur soutien aux élections de 2016. (Applaudissements.)
C’est un honneur profond d’être dans cette ville, devant ce monument à l’insurrection de Varsovie, et de s’adresser à la Nation polonaise dont tant de générations ont rêvé: une Pologne sûre, forte et libre. (Applaudissements.)
Le président Duda et votre merveilleuse Première Dame, Agata, nous ont accueillis avec la chaleur et la gentillesse énormes pour laquelle la Pologne est connue dans le monde entier. Je vous remercie. (Applaudissements.) Mes sincères remerciements à vous deux. Et au Premier ministre Syzdlo, un grand merci. (Applaudissements.)
Nous sommes également ravis que l’ancien président Lech Walesa, si célèbre pour avoir conduit le mouvement Solidarnosc, se joint à nous aujourd’hui. (Applaudissements.)
Merci. Je vous remercie. Je vous remercie.
Au nom de tous les Américains, permettez-moi aussi de remercier tout le peuple polonais

vendredi 9 juin 2017

Si j’étais Président…

         Par Lucien SA Oulahbib
Immédiatement je prendrais l'avion présidentiel, irait en Turquie, chercher ce photographe, Mathias Depardon, emprisonné sans raison, j'irais immédiatement, là, toute affaire cessante, et si l'avion présidentiel était interdit d'entrer je romprais les relations diplomatiques avec la Turquie, sur le champ, je convoquerais le Conseil de l'Otan, le Conseil de Sécurité, j'appellerais Trump, Poutine, je ferais une conférence de presse sur le tarmac turc, et c'est bien le diable si au bout du compte je ne rentrerais pas à la maison (France) avec ce photographe.
Si j'étais Président je changerais, toute affaire  cessante là aussi, tous les programmes scolaires d'Histoire afin qu'ils soient plus honnêtes scientifiquement parce qu'ils sèment le ressentiment, arment les djihadistes, alors qu'il faut leur dire la vérité en y intégrant la traite arabo-musulmane, en montrant que l'arrivée de l'islam en Afrique du Nord, en Europe, s'est faite avec le sabre, qu'il n'avait d'ailleurs pas à être là dans au Levant (Israël, Canaan) bref l’esprit de conquête n'est pas seulement l'oeuvre des mâles blancs (de plus de cinquante ans).


Si j'étais Président je ferais de même pour les programmes d'économie, où l'on jette l'opprobre sur la notion de "profit" alors que sans celle-ci il n'y aurait plus

vendredi 2 juin 2017

Doit-on jeter à Trump la première pierre ?

Par Lucien SA Oulahbib
Pas sûr. Non pas parce qu'il n'y aurait pas de pollution, ou que les déchets ne poseraient pas un problème. En particulier ce continent fait en déchets. Mais bien précisément parce que peu de choses efficaces sont faites contre ces deux fléaux. Pourtant la Caste, au lieu de se servir de toute cette mobilisation, sincère à n'en pas douter, pour soulager la misère qui accentue le déboisement et l'épuisement des terres arables, elle veut, au contraire, immobiliser des centaines de milliards pour effectuer en réalité une ultime captation de capitaux à son profit ; sur la base non pas encore une fois de lutte contre la pollution voire pour investir dans le développement, mais pour aller encore plus loin dans l'application d'une vision scientiste de la probabilité et non de l'observation qui la dément comme le prouvent les scientifiques de l'ACR. Tout en s'en mettant plein les poches.
On nous promettait il y a dix ans la fin de la neige. La disparition de la

mercredi 31 mai 2017

Les milices « rhinocéros » du nouvel ordre affairiste


Par Lucien SA Oulahbib 

Nous sommes donc passés de l'oligarchie à la ploutocratie (malgré la promesse du contraire) avec ses affaires immobilières "légales" et, en même temps, ses milices antifa et ses idéologues black blocs (une certaine Laurence de Cock qui classe sur son compte Twitter les ouvrages "France soumise" et "territoires perdus de la République" de propagande "d'extrême droite").
Ces milices, fortes de leurs forteresses détenues dans l'enseignement supérieur, les hautes structures juridiques (Cours d'Appel, Conseil d'État) et dans certains médias supplétifs (issus du trotskisme du maoïsme recyclés dans le néoléninisme bourdieusien et foucaldien ou issus du Marais admiratif des "grands" du moins jusqu'à un prochain Thermidor) chassent ainsi en amont tous ceux qui refusent d'être transformés en "rhinocéros" (Ionesco) ou comment nier vigoureusement la réalité des luttes de type hobbesienne (soit étendre son territoire physique et métaphysique le plus loin possible) en psalmodiant l'encens totalitaire au goût du jour : La France ne serait qu'une "construction" un meccano qu'il est donc loisible de manipuler à sa guise un peu comme le Hitler de Charlot s'amusant à la balle avec le globe terrestre. Pourquoi ne pas faire de même avec "la" France ? Les France, empaillées pour faire joli, dans le musée des "curiosités" que devient le "territoire", cette "plate forme" au fond pour les envolées symboliques qui servent si bien en période électorale.
Et la force de cette énième mue du totalitarisme sera de paralyser pensées et actions en les cataloguant d'entrée de jeu, avant même qu'elles ne se constituent en concepts, en pratiques, du terme fatal "d'extrême-droite" ce qui immobilise instantanément les forces vives tel le cerf, le taureau, tombant sur leurs genoux en attendant l'estocade du bourreau nouveau si beau joli intelligent, si "gai".
Alors que leurs alliés objectifs font feu de tout bois à Kaboul, à Bagdad, Manchester… les milices néo-léninistes travaillent elles à poser leurs bombes

mercredi 24 mai 2017

Manchester : Réponse au communiqué du « Califat »

Par Lucien SA Oulahbib
Je ne prétends pas être un parfait "adorateur de la Croix", désigné dans votre communiqué, mais j'en suis immanquablement (Il est d'ailleurs mort en rémission de nos péchés passés présents et à venir pour les siècles des siècles, les vôtres aussi) étant Amour ; un Amour, cependant qui ne va pas jusqu'à aimer Satan, Il le repousse plutôt (1er moteur de la Haine) son Amour ne va donc pas jusqu'à aimer le Mal, Jésus asséchant même un figuier sans fruits (Mat/21/18-22) comme il sera fait de vous.
Vous parlez de "Croisé", et ce terme désigne en effet ces "adorateurs" qui ont été sur la terre de Christ, mais ce pour la libérer de votre joug car vous n'aviez rien à y faire (étant d'Arabie). Il en est de même d'ailleurs aujourd'hui. Vous n'avez rien à y faire, laissez les occupants de cette terre, les juifs, et aussi ces

lundi 15 mai 2017

Les impasses de la Caste au plus haut


Par Lucien SA Oulahbib 
Le pompon serait peut-être détenu par sa tendance états-unisienne quand certains restent encore persuadés que la victoire de Trump est due aux Russes ; ce qui en dit long sur le degré d'indigence mêlé de mépris d'une classe intellectuelle médiatique et politique de plus en plus maligne (comme on le dit d'une tumeur) unie pour faire peur, même si elle reste non seulement en dessous du niveau requis pour une élite digne de ce nom ; tout en creusant chaque jour un peu plus…sa tombe: après moi le déluge et au royaume des aveugles les borgnes restent rois.
À moins de démontrer que les Russes aient inventé un système de forçage automatique des votes, un système inédit (démonter les machines à voter comme il a été fait aux USA n'a cependant rien donné) un fluide hypnotique peut-être… Pourtant, le fait qu'ils les aient "influencés" s'avère nul et non avenu tant une telle mesure apparaît un pur non sens.
On était pas loin cependant d'entamer le même refrain en France, du moins avant le crash de la Caravelle Marine Le Pen happée par le triangle bermudien

dimanche 30 avril 2017

Présidentielles françaises:les dénis de la Caste

Par Lucien SA Oulahbib
La Caste a créé, objectivement (au sens où elle ne l'a pas nécessairement voulu à l'exception cependant de François Mitterrand et aujourd'hui de François Hollande) les conditions de la montée du FN. Les insultes des "artistes" aux ordres n'y changeront rien. Qui en effet a créé la relégation, la "guettoïsation" sinon la Caste, en particulier la droite qui hurle à la "trahison" envers NDA alors qu'elle a empêché la mixité sociale à Paris sous Chirac et consorts en parquant les "odeurs" en lisière de ce tremplin pour l'Élysée que fut pour les "gaullistes" la mairie de Paris ?…
Qui, dans le même mouvement, a inondé les "quartiers" de subventions associatives au lieu de jouer les cartes des franchises, de l'apprentissage, subventions qui continuent jusqu'à aujourd'hui comme le symbolise ce qui se trame autour de la famille du fameux "Théo". La gauche et la droite ont créé depuis des lustres un micro Venezuela aux lisières des grandes villes, ce qui a produit, comme là-bas, la guerre des gangs pour apparaître vivants au milieu

mercredi 26 avril 2017

La campagne ignoble contre la démocratie française

Par Lucien SA Oulahbib 

Il faut à nouveau rappeler le mot Voltaire sur le fait de ne pas être nécessaireemnt d'accord avec la personne montrée du doigt ce qui n'empêche pourtant pas de se battre pour qu'elle puisse non seulement parler, mais, aujourd'hui, présider en effet si elle est élue le 7 mai. À moins de dissoudre immédiatement le FN, puisqu'il est censé ne pas être un "parti républicain", il faut dans ce cas arrêter Marine Le Pen pour haute trahison puisqu'elle a réussi à se faire passer pour une candidate arrivée seconde aux élections présidentielles françaises, il faut absolument et vite emprisonner ses cadres, intimider ses militants et ses électeurs en lâchant les hordes de nervis "antifa", bref en employant justement des méthodes qu'on reproche au FN d'avoir dans sa besace cachée.
La Caste au pouvoir n'en est donc pas à une contradiction près : Il faut comparer en creux MLP à Hitler ou quasiment —et le terme "extrême droite" convient lorsque l'on se veut hypocritement convenable dans les apparences tels messieurs F.Hollande, A.Duhamel, C.Estrosi (etc, etc, etc) adoptant ainsi des méthodes sur le terrain et sur les ondes dignes précisément des anciennes troupes du national socialiste originaire.
Cette réduction ad hitlerum tout en adoptant les mêmes méthodes que lui est cependant proprement ignoble.
Car au lieu d'attaquer Marine Le Pen sur son programme en le décortiquant

dimanche 23 avril 2017

Arrêtez de dire que ces tueurs islamophiles sont français !


Par Lucien SA Oulahbib 
Arrêtez de dire que ces tueurs islamophiles sont français ! Ce n'est pas vrai à moins d'admettre qu'il suffit de l'être sur le papier. Cette vision juridique n'est pas le tout du politique qui consiste plutôt à être ensemble à faire sentir voir en commun au lieu de juste cohabiter sans rien partager sinon les droits jamais les devoirs, jamais les souvenirs, les comportements, les héros.
La césure est là. Entre ceux qui considèrent que l'identité n'est qu'une alliance éphémère, une existence jetée ici plutôt que là et ceux qui veulent incarner ce qu'ils sont et font dans leur pays chéri.
C'est au fond ce que voulait chanter Enrico Macias, mais cela lui a été refusé, et pourtant personne en France s'est levé parmi les antiracistes etc pour le défendre puisqu'il était accusé de sionisme (on lui demandait de renoncer à Israël cette part de France aussi) donc

dimanche 9 avril 2017

En fait de Géopolitique, comment dire mieux actuellement !

État du monde: qui peut pallier la faillite onusienne?

Par Lucien SA Oulahbib 
Il est aisé de se gausser de Trump voire de le vilipender vertement parce qu'il ne ferait au fond que jeter de l'huile sur le feu par son intervention sur une base syrienne soupçonnée d'avoir abrité des avions porteurs de bombes chimiques ; sauf que cette vieille critique de "l'huile sur le feu" qui en fait tend à faire croire que ce geste seul aurait créé le feu laisse supposer également que sans aucune action américaine, le monde irait bien mieux en général, le Proche Orient en général, le Venezuela en particulier.
En gros la poussée de fièvre de l'islam en crise (depuis des lustres) serait un produit occidental, voire américano-sioniste ; idem pour Maduros qui voit la patte américaine au coeur d'un Venezuela pourtant aujourd'hui en perdition ; où l'on voit alors là comment les narratifs d'extrême gauche et d'extrême droite se retrouvent, ce qui est leur droit, sauf que leur argumentation reste fausse : l'offensive islamophile actuelle n'a rien à voir avec l'Occident, ni même avec Israël, sinon le seul fait que leur présence en effet dérange. Quant à la hausse actuelle de l'antisémitisme, l'origine de ce dernier ne provient pas de la réémergence d'Israël, il était là bien avant dans le monde, y compris dans les textes islamophiles, (Bensoussan l'a rappelé et il a été traîné en justice, et, acquitté, la puissance publique a fait appel !)
Il faut en fait aujourd'hui renverser cette analyse archi-fausse produite encore à

samedi 8 avril 2017

L’attentat en Suède: un exemple de l’incompréhension bobophile


Par Lucien SA Oulahbib 
Et pourtant ! Les autorités suédoises ont tout fait pour être reconnues comme étant islamophiles jusqu'à reconnaître avant la lettre et en premier en Europe le futur État palestinien tout en ne cessant pas de dénoncer à de nombreuses reprises Israël via la ministre des affaires étrangères dernièrement.
Et pourtant! Nul ne peut dire que la Suède serait responsable d'un "crime contre l'Humanité" selon le mot de Macron ou d'inégalités insupportables poussant les exclus à utiliser ainsi du camion à écraser comme le prétend toute cette gauche prétentieuse et ignare qui s'apprête à voter Mélenchon.
Non. Il n'y a pas de passé "colonial" suédois, il n'y a pas de "politique étrangère hostile au monde musulman", il n'y a pas de bombardement "illégal" contre le gentil Assad et bien évidemment pas de soutien à l'actuelle action du méchant Trump.
Au contraire, les autorités suédoises se sont empressées de s'affubler de voile lors de leur visite en Iran montrant que le féminisme mène à tout y compris dans l'acceptation discriminante de la conception islamique de la femme qui se vérifie en Suède par le taux élevé de viols. Et cela ne date pas d'hier (mais les explications sont évidemment évasives comme elles le furent en Allemagne un 31 décembre).
Mais alors ? Comment se fait-il ? "On" (les mélenchonistes et consorts) parlent

dimanche 26 mars 2017

La transition idéologique

Par Lucien SA Oulahbib
Il y a bien sûr ce syllogisme en forme de sentence maudite formule de magie noire celle d'Alain avançant que "si l'on dit que l'on n'est ni de gauche ni de droite c'est que l'on est de droite même si l'on se dit du centre..."; sauf que ceux qui le disent sont généralement radicaux au sens extrémistes du terme et finissent totalitaires tandis que l'expression elle-même est un syllogisme dont la majeure n'est guère concluante puisqu'elle indique d'emblée que l'on ne peut être que de gauche c'est-à-dire le Progrès pour Alain ou que de droite c'est-à-dire le Conservatisme, l'immobilisme etc…
Or, l'idée même de Progrès s'est perdue dans les limbes du productivisme, du jacobinisme paternaliste amplifiant le monarchisme jusqu'aux confins des colonies et de l'effondrement du bonapartisme (Napoléon III compris) puis de la 3ème République à Vichy tandis que le Conservatisme s'est répandu également à gauche en rigidifiant des acquis en dû ad vitam aeternam, à la façon de l'octroi autrefois des charges royales, tandis que, idem, le Conservatisme lui-même ne sait pas encore remis de sa défaite de 1789 mais aussi de son échec en Algérie lorsqu'il a prétendu "comprendre" ce que faire nation veut dire.
Aussi nous voilà bien devant un dilemme : si nation veut dire peuple et si peuple

vendredi 24 mars 2017

Israel must go on the offensive


At the moment where Arab nationalism is dead, it is dying, shredded, by the claws of its twin brother, the fifty shades of Islam, (Pakistan, Afghanistan, North Korea, expansionist policy of China) and also in South America (Venezuela, Brazil, Mexico ...) of what? To have built a democracy certainly imperfect more like any democracy thus infinitely perfectible? … 

All campaigns of denigration, such as the iniquitous boycott of all Israeli products in reality, must not only condemn it, but must also become a force for proposals by setting up a whole world A series of projects ranging from the organization of world debates on the real history of the birth of Israel (hidden, for example, in school books, which fuels animosity, for example, in France in the United States in the UK) Construction of various bridges between peoples as the idea of ​​a global harmonization of social and cultural economic developments through a reform of the World Bank of the WTO and of UNESCO which would constitute a global financing mode Real development of All countries currently in difficulty, a development which Israel is already accomplishing in practice, but in a way that is far too discreet. 

It would be incredible, for example, to mobilize Feelings and not only by coercion, GAFA and all the world 's foundations to gather sufficient financial and technological resources capable of meeting such a multifaceted challenge that of World Peace. It would be for Israel to put forward the " The idea that the image of all the world economic powers is increasingly at stake in the eyes of the people who always have in mind how Israel has been in the desert and despite the hostility grow tomatoes and other citrus fruits.Israel Must be at the head of such a global process, since the United Nations is no more than the shadow of itself, the European Union is paralyzed, France is increasingly torn by its factions, As well as the United Kingdom, Germany, the Netherlands, Belgium, Spain, Italy, Turkey, Russia, Poland, Hungary and China. Israel may be small, but has not founded this idea of ​​universality, already with the single god, then with the idea of ​​Law that founds the state as the bodies and weapons of the peoples? 

 Has not Israel been at the initiative of resetting history showing to the face of the world that a people believes in it never dies? ... The best way to fight the boycott campaign against him and undermine at the same time the democratic societies but also to counter the Iranian threat and to counter the Wahhabi efforts is to prohibit any possibility of peace for the brave. The offensive, a multifaceted offensive policy, economic social and cultural policy, all at the global and local level (inviting the most hostile parties to debate) until why not have as ideal to remake of the Near East a haven Of peace, Paradise found, to make the Temple Mount a garden for all the children of the world … 

 Lucien SA Oulahbib 24/3/2017

Israël doit passer à l’offensive

Par  Lucien SA Oulahbib 
À l'heure où le nationalisme arabe est mort, se meurt, déchiqueté, par les griffes de son frère jumeau, les cinquante nuances d'islam, à l'heure où la crise sociale économique et culturelle s'aggrave en Afrique (du

jeudi 23 mars 2017

JUSTICE SAUVAGE Par Marc Suivre

-
C’est un fait acquis, le candidat de la droite et du centre a un rapport un peu spécial avec l’argent. Pour autant, le feuilletonnage de ses turpitudes (supposées à ce stade) laisse un goût bien particulier dans la bouche des électeurs qui, pour être des veaux selon une expression gaulliste consacrée, n’en sont pas pour autant dupes au point d’avaler les manipulations les plus grossières dont les gave une presse asservie. Les forces à l’œuvre derrière la grosse manip’ Fillon sont intéressantes à analyser et les perspectives que celle-ci laisse entrevoir, bien sombres.
Une grosse ficelle bien rose
16938676_1348835581871478_4722466829139291982_nDans un pays où la « défense du pluralisme » consiste, pour les journalistes, à faire la chasse au sein de leur corporation, à tout ce qui n’est pas de gôôche, on ne s’étonne plus du parti pris avec lequel les médias nous rendent compte des multiples rebondissements dans les affaires qui touchent les hommes politiques, particulièrement quand ces derniers sont de droite. Il suffit à se remémorer, pour les plus anciens d’entre nous, la mansuétude de ces mêmes donneurs de leçons, avec François Mitterrand, pour se dire qu’à côté de pareil étalon, « l’affaire » François Fillon fait figure de vulgaire adultère d’un greffier de province.
17265186_786553578176948_881870495216100624_n
Cela étant posé, force est de constater que le rubricage hebdomadaire des prévarications du candidat de la droite et du centre par un Canard qui n’a jamais aussi bien mérité son qualificatif, ne poursuit qu’un objectif : l’élimination de toute possibilité d’alternance. Le « phénomène Macron » que cette agitprop’ met en avant n’est, en effet, rien d’autre qu’un ripolinage des

Attentats islamophiles: la pollution idéologique

Par Lucien SA Oulahbib
L'attentat à Londres n'échappe pas à cette règle d'airain désormais: Scotland Yard souligne que son articulation avec le "terrorisme international islamiste" s'avère être une hypothèse et piste privilégiées" (Defence Secretary confirms it is believed to be Islamist-related ) mais hésite ensuite à le caractériser ainsi : " notre conviction est toujours que l'homme a agi seul et s'est inspiré du terrorisme international", a indiqué Mark Rowley, le chef de l'anti-terrorisme de Scotland Yard. " selon BFMTV ; ce qui se perçoit sur beaucoup de médias français où si la piste "islamiste" est indiqué, mais du bout du stylo, puisqu'il sera plutôt question de privilégier l'idée de "terroriste isolé", voire de "terrorisme low cost"…en attendant l'analyse psychiatrique habituel sur les « déséquilibres" pour une grande part liés à la "discrimination" supposée alors que nombre d'autres nationalités, asiatiques, africaines, sud-américaines, venant d'Europe centrale et vivant une misère sociale bien plus poignante n'ont pas ce genre de réaction offensive.
Pourtant, cachez ce sein que je ne saurais voir, alors qu'il conviendrait mieux de

samedi 18 mars 2017

Une leçon des élections néerlandaises

Par Lucien SA Oulahbib
Le message du "parti des libertés" visant à défendre précisément et entre autres les libertés des femmes et des homosexuels n'a pas été compris visiblement, malgré un gain de cinq sièges. Et ce y compris en Europe. Il n'a pas été compris pourquoi le PVV veut-il si impérativement détruire les mosquées et interdire leur livre sacré alors que précisément l'islam nie l'égalité hommes-femmes et les droits homosexuels. Sauf que ces deux aspects ne sont jamais perçus ou si peu ou alors minorés.
Le PVV a sans doute expliqué, en néerlandais, qu'il défendait ainsi par ces demandes d'interdiction le mode de vie hollandais basé sur la tolérance et l'égalité des droits, mais cela n'est guère arrivé jusqu'à nous ; et déjà même pas aux Pays-Bas visiblement. Alors que rappelons-le et contrairement à ce qui se dit le PVV est libéral au niveau des moeurs, il n'est pas conservateur.
Tel est alors le dilemme: ce parti va être vilipendé, jeté aux gémonies, traité

dimanche 5 mars 2017

Trump, Fillon, Marine Le Pen : un maccarthysme à l’envers

Par Lucien SA Oulahbib
  Quel est le critère « premium » pour discerner le totalitaire d'un démocrate républicain? Le fait, déjà, d'avoir du sang sur les mains. Or, qui a le plus de sang sur les mains, est-ce le FN ou le PCF et son alter-ego gauchiste ? Est-ce Fillon ou Mélenchon ? Est-ce la France ou les FLN vietnamiens et algériens ? Un PCF qui a défendu jusqu'au bout un régime soviétique, des gauchistes qui ont soutenu les castristes, guevaristes, les Khmers rouges, la révolutions culturelle chinoise, des dizaines et des dizaines de millions de morts en tout ? Et que penser d'un Mélenchon qui soutient la mise à sac du Venezuela ? Nous marchons sur la tête. Les mains rouges de sang, les mêmes, veulent maintenant la peau de Pénélope Fillon avant même qu’elle ne soit condamnée alors qu'elle clame en plus son innocence, à visage découvert depuis peu.
Est-ce Trump ou Obama qui a le plus de sang sur les mains ? Un Obama certainement surtout lorsqu'il a pensé que détruire les méchants djihadistes

mercredi 1 mars 2017

Présidentielles:la culture française existe-t-elle?


Par Lucien SA Oulahbib r
Pour un certain candidat, celui du macrocosme, elle n'existerait pas, pour d'autres la culture française serait "poly", "multi" ; j'avais essayé le terme "pluri" (à opposer au "multi" trop ambigu et surtout fragile) au sens d'indiquer une diversité des sources et de ses apparences.
Mais ce préfixe de "pluri" n'est au bout du compte pas satisfaisant parce qu'il ne se démarque pas pleinement du multi et du poly en vue d'indiquer qu'au-delà de sa pluralité la culture française est une au sens d'être plus homogène que naguère y compris dans sa langue, si jeune si l'on réfléchit bien (à peine 500 ans) et surtout dans son adhésion quasi-contemporaine à divers principes morphologiques fondamentaux dont la laïcité qui la forme déjà constitutionnellement.
Aussi convient-il de parler de la culture française, puisque, par sa négative, un candidat

lundi 20 février 2017

Les médias sous penthotal

Par Lucien SA Oulahbib  

Les historiens du futur, on le pressent de plus en plus maintenant, s'étonneront qu'au début du XXIème siècle (de l'ère chrétienne) des narratifs occidentaux nieront jusqu'au bout de leur propre effondrement leur volonté d'effacer la réalité réelle. Ils diront que d'aucuns avaient essayé par exemple d'analyser la montée des mécontentements aux Pays Bas, aux USA, en France, en Hongrie, Pologne, Royaume Uni, comme étant la pauvre réaction de déclassés réacs refusant l'évidence d'une mondialisation obligatoirement heureuse donc sans histoire au sens littéral : les peuples sont lobotomisés (enculés) en douceur sous anesthésie médiatique made in penthotal idéologique mâtiné d'anti-racisme absolu et de vivre ensemble transgenre du type en plus no borders obligatoire.
Que veut dire sinon "être citoyen" ? Faut-il jeter au feu des autodafés implicites cartes d'identité et de sécurité sociale puisque le monde entier est sommé de s'en emparer au-delà du temps et de l'espace paramètres réactionnaires eux aussi ?
Lorsque l'on entend les commentaires des médias officiels s'offusquant de la

Le guide de coaching mystique

Écrit par Madeleine de JESSEY

Emmanuel Macron ou le guide de coaching mystique
Qu'Emmanuel Macron soit doté d'une intelligence toute particulière, nul ne le contredira, pas plus qu'on ne saurait contester son impressionnante détermination. Et quelles plus belles qualités que celles-là, lorsqu'on aspire à prendre les rênes du pays ? Emmanuel Macron semble tout désigné pour devenir cet homme providentiel que les Français appellent de leurs vœux : "c'était écrit là-haut", il en est convaincu, et ses mises en scène christiques témoignent du messianisme de sa candidature, dont la plupart des journalistes se font aujourd'hui les plus fidèles apôtres, évangélisant les foules à l'aide d'articles hagiographiques, quand ils n'excommunient pas l'ennemi de leur prophète à coup d'anathèmes savamment distribués. Le ciel pour l'un, la fange pour l'autre. "La politique, c'est mystique" : pas de pitié pour les infidèles. Et tant pis pour l'objectivité journalistique.
Et pourtant, cette intelligence et cette détermination, que valent-elles, si elles ne sont mises au service de la France ? Rien : elles en deviennent même d'autant plus dangereuses. Or il est à craindre que l'amour du pays soit largement supplanté, chez Emmanuel Macron, par l'amour de soi, ce qui expliquerait entre autres pourquoi son image glorieuse lui tient aujourd'hui lieu de projet pour la France, sans que la corporation médiatique ne s'en émeuve outre mesure : "C'est une erreur de penser que le programme est le cœur d'une campagne", confiait-il hier avec aplomb à un JDD manifestement conquis. Emmanuel Macron entend d'abord "construire une sacralité", instaurer un "pouvoir charismatique" : "C'est un mélange de choses sensibles et de choses intellectuelles. J'ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s'ancrer dans l'immanence complète de la matérialité. Je ne crois pas à la transcendance éthérée. Il faut tresser les deux, l'intelligence et la spiritualité. Sinon l'intelligence est toujours malheureuse"
Voilà donc le projet d'Emmanuel Macron pour la France : un guide de coaching mystique au bien-être,

dimanche 29 janvier 2017

Au coeur de la tempête nihiliste

Par Lucien SA Oulahbib 

Les illusionnistes sans limites élargissant encore plus (toujours plus) loin les frontières de la préposition "sans" s'étranglent à l'idée que de plus en plus de gens au sein des peuples atteints par leur implosion se rebiffent. Ils en viennent à relire à la hâte 1984 parce qu'une porte parole de Trump a parlé de "fait alternatif" lorsque ce dernier a contesté l'idée qu'il y avait bien moins de monde à son inauguration qu'à celle d'Obama,
  
ils continuent aussi à se croire dans les années 30 identifiant de plus en plus l'interdiction d'entrée de musulmans de pays en guerre aux USA à l'interdiction de la présence juive en Allemagne, ils contestent enfin violemment l'idée que certains avortements aient une origine plutôt économique et que leur extension substitutive à la contraception peut nuire à l'équilibre démographique des pays considérés en particulier blancs comme l'a noté récemment Marion Maréchal Le Pen en parlant de 47% d'avortements d'origine économique.
Quelle est la philosophie globale qui articule tous ces points ? Celle du nihilisme

lundi 23 janvier 2017

Trump, ses électeurs ne sont pas ce que l’on croit

Etonnant voire effarant de constater que la plupart des commentateurs (de par le monde!) en viennent d’une part à expliquer l’adhésion à Trump par le vote et soutien des « déclassés » et d’autre part à considérer que tôt ou tard les étrangers en général et les musulmans en particulier seront/sont les « juifs » stigmatisés puis éliminés par les nazis. Or, rien n’est plus faux que cette double affirmation. Concernant la première, Romain Huret observe (dans le Monde !) qu’il faut plutôt y voir l’alliance entre une « élite conservatrice et une Amérique pauvre et ouvrière » ; Etienne Girard (dans Marianne) avait également relativisé cette réduction aux déclassés  ; on peut ajouter que Trump récupère surtout le vaste mouvement transversal des Tea Party qui regroupent celles et ceux qui ne veulent pas une étatisation de leur vie à la manière européenne d’infantilisation et de bourrage de crâne. 

Ce qui amène au second point : le fait de refuser que certains musulmans prétendent parler au nom de tous les leurs pour réclamer des droits incompatibles avec la laïcité (comme le financement et le prêt de locaux) et avec l’égalité homme/femme comme le relate le nouveau livre de Georges Bensoussan, la France soumise (Albin Michel, préface d’Elisabeth Badinter) où est expliqué en long et en large que loin d’être traqués ces militants

dimanche 22 janvier 2017

Manifs anti-Trump:la soumission et le désir d’implosion en Occident

Par Lucien SA Oulahbib 

Comme le relate une internaute (Miss Dédain sur Facebook) toutes ces femmes et hommes qui paradent dans divers villes n'ont guère manifesté contre les coupeurs de tête de l'EI ou les viols de Cologne et d'ailleurs ; les destructions de chrétiens de par le monde (jusqu'en Inde désormais) ne les touchent guère ; et on le voit elles tournent à la façon de ceux qui s'en donnent le tournis autour de leur propre pierre noire (qui existait bien avant l'arrivée de qui on sait) celle de leur vide abyssal en plein vertige d'auto-implosion tant elles militent pour leur asservissement, tournant et tournant encore jusqu'à ce que le boucher n'ait plus besoin de les étourdir puisqu'elles le font d'elles-mêmes et en ce sens elles seront "al dente" quand le temps arrivera. 
Comment ne se voient-elles pas manipulées ? Y compris en matière d'avortement ? Le fait seul d'indiquer que d'autres solutions peuvent être possibles parce qu'il en va de la survie de l'homogénéité ethnique au sens même de la biodiversité qui tente de sauvegarder des espèces en l'occurrence ici aux USA l'espèce autochtone qu'elle soit amérindienne blanche noire…